Du soleil dans vos projets !
25 Fév

N’hésitez pas à faire une demande de crédit pour un bien immobilier à Longeville-sur-Mer !

Vous avez un projet immobilier à Longeville-sur-Mer ? Vous hésitez ? En effet, vous vous demandez si 2021 permettra-t-elle le retour des emprunteurs exclus du crédit en 2020 ? Faisons le point ensemble.

Dans un contexte de crise sanitaire, bien que la production soit proche de celle de 2019 selon les derniers chiffres, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) a finalement décidé d’amener quelques assouplissements le 17 décembre 2020. Le taux d’endettement maximum passe ainsi de 33 à 35 % et la durée d’emprunt maximale de 25 à 27 ans (pour prendre en compte l’amortissement des prêts dans le neuf). Enfin, les banques bénéficieront d’une marge de manœuvre de 20 %, et non plus de 15 %.

“En introduisant un peu plus de souplesse, le HCSF facilite le retour d’une partie des emprunteurs exclus du marché en 2020. Ces assouplissements s’accompagnent d’une politique très volontaire des banques qui souhaitent accompagner le lancement du marché 2021”, analyse Pierre Chapon, président de Pretto.

Une capacité d’emprunt en augmentation de 6 %
Les nouvelles recommandations vont ainsi favoriser les ménages, avec une capacité d’emprunt en hausse de 6 % grâce à l’augmentation du seuil d’endettement de 33 à 35 %. Ainsi, en 2021, un couple avec 4 000 € nets mensuels pourra emprunter 347 000 € sur 25 ans à 1,57 % (taux ordinaire) à 35 %, contre 327 000 € en 2019 à 33 % d’endettement. Les mensualités passeraient de 1 320 € à 1 401 €. Soit une capacité d’emprunt supplémentaire de 20 000 €.

En parallèle, les banques mettent de plus en plus en place des montages comme les prêts à palier ou les lissages de prêt afin d’optimiser l’endettement des emprunteurs et leur permettre de rester sous la barre des 35 %.

Toutefois, l’incertitude de la reprise de l’économie, de la hausse du chômage et l’ombre du Covid-19 avec un possible reconfinement, pousseront à la prudence les banques qui continueront de financer des profils stables en ce début d’année.

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée